Partagez:

L’existence d’une communauté chrétienne à Amiens n’est pas attestée avant le IVe siècle. Lors des incursions barbares sur la Picardie en 407, on sait qu’un premier temple a été détruit. L’évangélisation de la Gaule allant grand train dès le Ve siècle, les sources historiques indiquent qu’un deuxième monument – bâti à l’emplacement de l’actuelle cathédrale – remplaça le premier. À la suite d’un incendie dévastateur, une cathédrale romane est érigée entre 1137 et 1152. C’est dans ses murs que Philippe Auguste épouse la princesse danoise Ingeburge en 1193. En 1206, le chef de saint Jean-Baptiste, pris à Constantinople, prend place dans la cathédrale et accroît notablement son prestige. Il s’en suit l’institution de l’un des plus importants pélerinages du nord de la France au Moyen Âge et une source de revenus pour le chapitre.
L’édifice étant détruit par le feu en 1218, les plans d’une gigantesque cathédrale gothique sont dressés aussitôt. Le chantier démarre dès 1220. Il sera terminé cinquante ans plus tard. On commença par le transept, puis la nef (1240), et enfin le chevet (vers 1269). Un bâtiment de cette taille ne pouvait s’en tirer sans dommages : incendies, tempêtes, explosion d’un moulin à poudre en 1675, ou simplement remaniements en modifièrent certaines parties au cours des âges. Après le Concile de Trente, le sanctuaire est aménagé, le jubé est remplacé par une grille.
La Révolution amène son lot de vandalismes, notamment sur la statuaire de la façade. En 1810, l’architecte Godde est chargé de la restauration, remplacé par Cheussey en 1821. La restauration de la statuaire mutilée crée la polémique au sein des érudits amienois, ce qui entraîne la démission de Cheussey en 1848. Il est remplacé par Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879) qui va s’emparer du projet à bras-le-corps. Il restaurera la cathédrale d’Amiens, qui incarne pour lui l’église gothique par excellence, selon ses vues personnelles. La façade occidentale porte son empreinte. Au XXe siècle, les guerres épargneront à peu près le monument, inscrit au Patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO en 1981.


Ressources pédagogiques

 
Cathédrale Notre-Dame d'Amiens - Wikipédia


Galerie Photos


Galerie vidéos YouTube


Contact

Tél: 03 22 80 03 41
Web: www.cathedrale-amiens.monuments-nationaux.fr


Ouverture / Fermeture

Ouvert tous les jours sauf le mardi et le dimanche matin
-avril, mai, juin, septembre, visite à 15h et 16h30, sauf le samedi et le dimanche
-visite libre de 14h30 à 17h15
-juillet et août, visite à 11h
-visite libre de 14h30 à 17h15
-octobre à mars, visite à 15h45

Fermé
-1er janvier, 1er mai, dernier dimanche de septembre, 25 décembre

Tarifs

-Plein tarif : 5,50
-Tarif réduit : 4,50 (jeunes de 18 à 25 ans non ressortissants de l’Union européenne)
-Tarif groupe : 4,50 (groupe d’adultes à partir de 20 personnes, groupe conduit par un professionnel du tourisme, conférencier et guides de l’Union européenne)
-Tarif droit réservation groupe scolaire : 20 EUROS (15 EUROS pour les ZEP) ; 35 élèves maximum

Accès

-De Paris, A16 par l’Isle Adam ou A1, sortie Roye
-Depuis la Belgique et les Pays-Bas : autoroutes E19-A7 / E19-A2 / A1-E15 (sorties Maurepas ou Péronne)
-De la Grande-Bretagne, tunnel sous la Manche et liaisons maritimes via Calais et Boulogne, puis A26 ou RN1
-De Reims et Saint-Quentin : A29

Adresse

Notre Adresse:

Cathédrale Notre-Dame d’Amiens - 30 place Notre-Dame - 80000 Amiens

GPS:

49.894625, 2.3020480000000134

Alors faites un commentaire !

Un avis? Un conseil? Une remarque?
Laissez nous un commentaire.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs marqués d'un * sont obligatoires.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec