Partagez:

« D’abord oppidum défensif (place forte en hauteur) situé à la frontière méridionale du duché normand de Guillaume le Conquérant, vainement assiégé par les Plantagenêt en 1136 et détruit au début de la guerre de Cent Ans, il fut reconstruit dans la vallée au milieu des étangs entre Maine et Normandie par les seigneurs de Carrouges qui se le virent confisquer pour insurrection par le roi d’Angleterre. Jean de Carrouges (IV), à l’origine du château dont subsiste le donjon, était chambellan du comte Pierre II d’Alençon et devint chevalier d’honneur du roi Charles VI à la suite d’un duel judiciaire où il avait mis en jeu sa vie pour sauver son honneur et celui de son épouse Marguerite de Thibouville, laquelle avait été violée pendant son absence. Lui et ses hoirs se tiendront aux côtés des rois de France pendant la durée de la guerre de Cent Ans et contribueront à bouter les Anglais hors du royaume.
L’histoire du château de Carrouges se poursuit jusqu’au XXe siècle. D’abord devenu une place forte assiégée par les Plantagenêt puis reconstruit après la guerre de Cent Ans, le nouveau château fut remonté au XVe siècle par Jean Blosset, seigneur du lieu et grand sénéchal de Normandie, qui ajouta aux éléments d’origine une aile complète. Jean Blosset fit édifier, sur les prières de son épouse Marguerite de Derval, une chapelle qu’elle voulut placer sous le vocable de Notre-Dame-de-Bon-Confort et qu’il transformera en chanoinerie en 1493, juste après sa mort. Cette collégiale, fondée sous Louis XI, abrite maintenant le siège du parc naturel régional Normandie-Maine.
Blosset n’ayant pas eu d’héritier, c’est sa sœur Marie qui transmettra le domaine à son fils Jean Le Veneur, lequel ornera l’édifice d’un châtelet à l’époque de la Renaissance (pavillon du cardinal Jean Le Veneur). Louis XI dormit au château le 11 août 1473. Les bâtiments furent plusieurs fois remaniés entre les XIVe et XVIIe siècles (le pavillon du cardinal Le Veneur, le bastion ouest fortifié au temps des guerres de religion, et les grands appartements notamment). Il fut réaménagé au XVIIIe siècle, et doté d’un salon de musique. C’est au XVIe siècle que les Le Veneur de Tillières prirent possession du domaine, et ce jusqu’en 1936, date à laquelle il fut vendu à l’État. Il fut restauré après 1944. Le château de Carrouges devint au cours du Grand Siècle une résidence somptueuse (suite des grands appartements), et le resta tout au long du Siècle des Lumières (salon de musique). » (Extrait Wikipedia)


Ressources pédagogiques

 
Château de Carrouges - Wikipédia


Galerie Photos


Publics scolaires, renseignements et réservation

Tél: 02 33 27 20 32
Murielle Bretagne
Email: murielle.bretagne@monuments-nationaux.fr
Delphine Bois
Email: delphine.bois@monuments-nationaux.fr

Contact

Tél: 02 33 27 20 32
Email: chateau-carrouges@monuments-nationaux.fr
Web: www.carrouges.monuments-nationaux.fr


Ouverture / Fermeture

Ouvert tous les jours
-1er avril au 15 juin et 1er au 30 septembre, 10h à 12h et 14h à 18h
-16 juin au 31 août, 9h30 à 12h et 14h à 18h30
-1er octobre au 31 mars, 10h à 12h et 14h à 17h
-Départ de la dernière visite 1h avant la fermeture

Fermé
-les 1er janvier, 1er mai, 1er et 11 novembre, 25 décembre

Tarifs

-Plein tarif : 5,50
-Tarif réduit : 4,50 (jeunes de 18 à 25 ans non ressortissants de l’Union européenne)
-Tarif groupe : 4,50 (groupe d’adultes à partir de 20 personnes, groupe conduit par un professionnel du tourisme, conférencier et guides de l’Union européenne)
-Tarif droit réservation groupe scolaire : 20 EUROS (15 EUROS pour les ZEP) ; 35 élèves maximum

Accès

-De Domfront : D 908 vers La Ferté-Macé puis vers Carrouges
-D’Alençon : sortie n° 5, D 112 et N 12 vers Domfront, puis D 909 vers Carrouges
-Autoroute A28 et A88 à proximité.

Adresse

Notre Adresse:

Château de Carrouges - 61320 Carrouges

GPS:

48.56012721826773, -0.15431860089302063

Alors faites un commentaire !

Un avis? Un conseil? Une remarque?
Laissez nous un commentaire.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs marqués d'un * sont obligatoires.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec