Voir la sélection de fiches à imprimer sur les nouvelles programmations et progressions


Nouveaux programmes Cycle 3 – CM1 – Histoire

Thème 1 : Et avant la France ?

Quelles traces d’une occupation ancienne du territoire français ?

Celtes, Gaulois, Grecs et Romains : quels héritages des mondes anciens ?

Les grands mouvements et déplacements de populations (IVe-Xe siècles)

Clovis et Charlemagne, Mérovingiens et Carolingiens dans la continuité de l’empire romain

À partir de l’exploration des espaces familiers des élèves déjà réalisée au cycle 2, on identifie des traces spécifiques de la préhistoire et de l’histoire dans leur environnement proche, pour situer ces traces dans le temps et construire des repères historiques qui leur sont liés. On confronte rapidement ces traces proches à des traces préhistoriques et historiques différentes relevées dans un autre lieu en France, pour montrer l’ancienneté du peuplement et la pluralité des héritages.
On se centrera ensuite sur les Gaules, caractérisées par le brassage de leurs populations et les contacts entre Celtes, Gaulois et civilisations méditerranéennes. L’histoire de la colonisation romaine des Gaules ne doit pas faire oublier que la civilisation gauloise, dont on garde des traces matérielles, ne connait pas de rupture brusque. Les apports de la romanité sont néanmoins nombreux : villes, routes, religion chrétienne (mais aussi judaïsme) en sont des exemples. On n’oublie pas d’expliquer aux élèves qu’à partir du IVe siècle, des peuples venus de l’est, notamment les Francs et les Wisigoths, s’installent sur plusieurs siècles dans l’empire romain d’Occident, qui s’effondre définitivement vers la fin du Ve siècle.
Clovis, roi des Francs, est l’occasion de revisiter les relations entre les peuples dits barbares et l’empire romain, de montrer la continuité entre mondes romain et mérovingien, dont atteste le geste politique de son baptême. Charlemagne, couronné empereur en 800, roi des Francs et des Lombards, reconstitue un empire romain et chrétien.

 

Thème 2 : Le temps des rois

Louis IX, le « roi chrétien » au XIIIe siècle

François Ier, un protecteur des Arts et des Lettres à la Renaissance

Henri IV et l’édit de Nantes

Louis XIV, le roi Soleil à Versailles

Comme l’objectif du cycle 3 est de construire quelques premiers grands repères de l’histoire de France, l’étude de la monarchie capétienne se centre sur le pouvoir royal, ses permanences et sur la construction territoriale du royaume de France, y compris via des jeux d’alliance, dont la mention permet de présenter aux élèves quelques figures féminines importantes : Aliénor d’Aquitaine, Anne de Bretagne, Catherine de Médicis. Les élèves découvrent ainsi des éléments essentiels de la société féodale et du patrimoine français et sont amenés à s’interroger sur les liens du Royaume de France avec d’autres acteurs et d’autres espaces. On inscrit dans le déroulé de ce thème une présentation de la formation du premier empire colonial français, porté par le pouvoir royal, et dont le peuplement repose notamment sur le déplacement d’Africains réduits en esclavage. Les figures royales étudiées permettent de présenter aux élèves quelques traits majeurs de l’histoire politique, mais aussi des questions économiques et sociales et celles liées aux violences telles que les croisades, les guerres de religion et le régicide.

 

Thème 3 : Le temps de la Révolution et de l’Empire

De l’année 1789 à l’exécution du roi : Louis XVI, la Révolution, la Nation

Napoléon Bonaparte, du général à l’Empereur, de la Révolution à l’Empire

La Révolution française marque une rupture fondamentale dans l’ordre monarchique établi et on présente bien Louis XVI comme le dernier roi de l’Ancien Régime. On apportera aux élèves quelques grandes explications des origines économiques, sociales, intellectuelles et politiques de la Révolution. Cette première approche de la période révolutionnaire doit permettre aux élèves de comprendre quelques éléments essentiels du changement et d’en repérer quelques étapes clés (année 1789, abolition de la royauté, proclamation de la première République et exécution du roi). Napoléon Bonaparte, général dans les armées républicaines, prend le pouvoir par la force et est proclamé empereur des Français en 1804, mais il conserve certains des acquis révolutionnaires.

 


 

Sélection de fiches à imprimer

  •