Les artistes du XVIe siècle – Michel Ange et Raphaël

 

Les artistes du XVIe siècle

Michel Ange et Raphaël


>>> Ressources pédagogiques à imprimer <<<

Une lutte des titans

A la Renaissance, les rivalités entre artistes étaient souvent très fortes. Elles n’étaient d’ailleurs pas seulement source de conflits hasardeux mais ont également eu un impact colossal sur le développement des arts.

Les rapports de Michel-Ange aux autres artistes sont emblématiques de cette virulente compétition et nombreux sont les peintres qu’il eut l’ardeur de critiquer. Léonard de Vinci et Titien par exemple en ont pris pour leur grade. Michel-Ange s’est frontalement moqué de Léonard pour sa tendance à ne pas finir ses œuvres ; avant de s’attaquer au Titien, affirmant qu’il aurait pu être un excellent peintre si on lui avait seulement appris à dessiner correctement. Mais la rivalité qui nourrit le plus les imaginations reste sans doute celle entre Michel-Ange et Raphael. Tous deux maîtres reconnus, ils furent cependant traités de manière très différente par leurs contemporains. Si le pape Jules II entretenait des rapports difficiles avec Michel-Ange, il avait une relation on-ne-peut-plus cordiale avec Raphael. Or, le premier ne tolérait que très mal cette disparité, se sentant forcé à travailler sur des fresques alors qu’il se considérait avant tout comme sculpteur. Au même moment, Raphael, très prisé des grands mécènes, accumulait les commandes et suscitait la convoitise de ses aînés. Le jeune poulain de Jules II gagna la faveur du public en imposant naturalisme et noblesse à l’ensemble de ses sujets ; un champ d’expression finalement très éloigné de celui de Michel-Ange. Ce dernier ne s’intéressait pas aux femmes et multipliait les figures anormalement musclées, considérées alors comme vulgaires. Ce sera uniquement au cours de la période romantique que l’expressivité de ses musculatures séduira à nouveau les critiques.

A l’époque, les deux génies avaient toutefois l’œil trop aiguisé pour ne pas reconnaître leur valeur mutuelle, dans une relation de type « Je t’aime, moi non plus ». En attestent plusieurs anecdotes contées par Giorgio Vasari dans son formidable ouvrage Les Vies des meilleurs peintres, sculpteurs et architectes (1550). L’auteur raconte que Raphael se serait introduit un soir dans la chapelle Sixtine, avec l’aide de son ami Bramante, afin d’en apprendre davantage sur la technique de Michel-Ange. Une initiative qui n’a évidemment pas plu à l’artiste, qui souhaitait absolument cacher l’élaboration de son œuvre à tous les curieux : le pape lui-même se faisait recaler à l’entrée. Cela n’a pas arrêté Raphael, et le peintre se serait largement inspiré du plafond Romain pour finir son prophète Isaïe dans la Basilique de Saint-Augustin. Pour certains historiens, il est même pensable que Raphael fut tellement impressionné par le plafond de la chapelle Sixtine qu’il aurait ensuite choisi de rendre hommage à son ainé, en le prenant comme modèle pour figurer Héraclite dans L’École d’Athènes, la fresque qui décore la bibliothèque de Jules II au Vatican. Aussi, malgré son caractère ombrageux, Michel-Ange fut capable de faire la part des choses. Lorsque Raphaël eut exécuté sa fresque du prophète Isaïe, Johannes Goritz du Luxembourg – le donateur principal de la commande – interrogea Michel-Ange sur la véritable valeur monétaire de l’œuvre, tant il trouvait le prix exorbitant. Le maître, pourtant avare de compliments envers ses concurrents, répondit simplement : « Rien que pour ce genou, l’œuvre vaut bien son prix. »


Galerie vidéos YouTube

  • Ajoutée le 24 nov. 2014 par Bartolommeo A.Mitre
     
    Licence YouTube standard © Bartolommeo A.Mitre

  • Ajoutée le 22 août 2012 par Hosseine Dhif
    Peintre, sculpteur et architecte de la Renaissance italienne (1475-1564)
     
    Licence YouTube standard © Hosseine Dhif

  • Ajoutée le 20 juil. 2013 par regard sur l’art
    Voici les dernières oeuvres du peintre Raphaël exposées au Louvre en 2012.
     
    Licence YouTube standard © regard sur l’art

  • Ajoutée le 15 nov. 2012 par France Info
    Jusqu’au 14 janvier, le Louvre présente une extraordinaire exposition consacrée aux dernières années de Raphaël, le génie de la Renaissance italienne. France Info vous invite à une Visite virtuelle de cette exposition.
     
    Licence de paternité Creative Commons (réutilisation autorisée) © France Info


Galerie Photos


>>> Ressources pédagogiques à imprimer <<<