Partagez:

UN MUSÉE POUR LA MÉDITERRANÉE
Depuis Marseille, le MuCEM s’affirme comme le seul grand musée consacré à la Méditerranée.
Suspendu entre ciel et eau, flottant à l’entrée du Vieux-Port de Marseille, le MuCEM déploie de nouvelles passerelles. Ouvert sur le large, ce musée est par sa situation même un grand projet pour la Méditerranée dont il redessine l’horizon, désormais point de rencontre de ses deux rives.
Jamais aucun musée n’avait été consacré aux cultures de la Méditerranée : la singularité du MuCEM est de retracer, d’analyser et d’éclairer, dans un même élan et un même lieu, les antiques fondations de ce bassin de civilisation si fertile, ainsi que les tensions qui le traversent jusqu’à l’époque contemporaine. D’être un lieu de connaissances et d’échanges autour des enjeux du passé, du présent, et du futur.
Ses racines
Premier musée consacré aux cultures de la Méditerranée, le MuCEM est un musée inédit.
Né de la métamorphose d’un grand musée de société – le musée des Arts et Traditions populaires créé en 1937 à Paris –, il représente le premier véritable transfert d’un musée national en région. Ouvert à Marseille en juin 2013, le Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (MuCEM) est le symbole du rayonnement et du renouveau de la cité phocéenne : il est entré dans le cercle des 50 musées les plus visités du monde.
Un musée, trois sites
Le MuCEM est un ensemble de trois sites répartis sur près de 45 000 m2. Côté mer, à l’entrée du Vieux-Port, le bâtiment J4 – l’emblématique geste architectural de Rudy Ricciotti – et le fort Saint-Jean – monument historique entièrement restauré – incarnent parfaitement, avec leurs deux passerelles, le projet d’établir un trait d’union entre les deux rives de la Méditerranée. Ils accueillent les grandes expositions et les rendez-vous de la programmation artistique et culturelle du musée. Côté ville, dans le quartier de la Belle de Mai, le Centre de conservation et de ressources abrite les collections du musée.
Cet ensemble unique permet au MuCEM de démultiplier ses propositions culturelles.
Une cité culturelle
Le MuCEM s’intéresse aux civilisations de l’Europe et de la Méditerranée dans leur dimension contemporaine : il a l’ambition d’aider le visiteur à mieux comprendre le monde où il vit. Ses collections sont composées d’un million d’œuvres et d’objets ; une richesse exceptionnelle mise en valeur au fil d’un ambitieux programme d’expositions permanentes et temporaires. Musée du xxie siècle, il bâtit une véritable cité culturelle qui couvre un vaste champ historique, du Néolithique à nos jours, s’appuie sur toutes les disciplines des sciences humaines et sociales, mobilise les expressions artistiques des deux rives de la Méditerranée.
Un carrefour en Méditerranée
Son ambition est de valoriser le patrimoine méditerranéen, de prendre part à la création de nouveaux échanges en Méditerranée ; et, dans une période de profonds bouleversements, de contribuer à poser les bases du monde méditerranéen de demain. Depuis Marseille, cité emblématique de la diversité culturelle, le MuCEM souhaite jouer un rôle significatif de cohésion en devenant, à l’échelle nationale et internationale, un des lieux où il sera possible de mieux comprendre la Méditerranée.

  • TRANSFORMATION URBAINE ET RAYONNEMENT INTERNATIONAL
    Le MuCEM, par son implantation stratégique au cœur de la cité phocéenne, se présente comme un grand projet, non seulement pour la Méditerranée, mais aussi pour la ville de Marseille. La qualité des aménagements effectués – mêlant architecture contemporaine et monument historique rénové – ainsi que la générosité du projet ont suscité, dès l’ouverture du musée, un engouement exceptionnel : le MuCEM est aujourd’hui un « objet-monde » parfaitement repéré à l’international.
    Genèse
    Paris, fin des années 1980 : le musée national des Arts et Traditions populaires (MNATP), dont la fréquentation a chuté, est à la recherche d’un nouveau souffle. Une implantation en région est envisagée, ce qui correspond à la politique de décentralisation des services de l’État mise en place au début de la décennie.
    La ville de Marseille offre un contexte particulièrement favorable à ce projet : au bord d’une Méditerranée qu’il s’agit de réinvestir, en premier lieu par le biais de l’éducation et de la culture, cette grande cité – la deuxième de France par sa démographie – reste la plus emblématique de ces contacts multiples et permanents entre les deux rives, de ces influences variées créées par sédimentations successives, ingrédients évidents de sa culture populaire. Le dessein d’un musée de société dans un grand port méditerranéen va réorienter le projet scientifique du MNATP : en 2000, le ministère de la Culture et de la Communication annonce la création du Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (MuCEM) à Marseille.
    Un grand projet pour Marseille
    Depuis 1995, la ville de Marseille a amorcé une véritable métamorphose avec l’opération d’intérêt national Euroméditerranée, considérée comme la plus grande opération de rénovation urbaine d’Europe. La transformation du front de mer entreprise par l’établissement public a pour objectif de convertir cette zone en un nouveau centre économique, de redynamiser le centre-ville et le port en créant de nouvelles connexions entre eux : il s’agit de construire « une nouvelle ville sur la ville », pour hisser Marseille au niveau des grandes métropoles européennes.
    Situé sur le périmètre d’Euroméditerranée, à la charnière du Vieux-Port et du quartier de la Joliette, l’ensemble constitué par le fort Saint-Jean et le môle J4 est retenu pour accueillir le MuCEM. Le premier est un monument historique – propriété de l’État – qui, jusqu’ici, n’a jamais été accessible au grand public. Le second, gagné sur la mer au xixe siècle, a toujours été dédié à une activité portuaire : c’est par le môle J4 que se faisaient, jusqu’à la décolonisation, les départs et les arrivées des voyageurs venus du monde entier. C’est sur ce site que sera édifié le spectaculaire bâtiment contemporain dessiné par l’architecte Rudy Ricciotti. Enfin, le quartier de la Belle de Mai, non loin de la gare Saint-Charles, accueillera le Centre de conservation et de ressources du MuCEM, érigé dans un contexte de friches industrielles.
    Ces trois sites constituent un ensemble de 45 000 m2 : au-delà de son projet scientifique et culturel, le MuCEM constitue un exemple inédit de requalification urbaine par la culture.
    Engouement populaire et médiatique
    L’inauguration du MuCEM en juin 2013, en plein cœur de l’année « Marseille-Provence 2013, capitale européenne de la culture », suscite un engouement exceptionnel : plus d’1,8 million de visiteurs en moins de sept mois. L’année suivante, la fréquentation atteint un niveau inespéré : 650 000 visiteurs ont franchi le seuil des expositions et 1,8 million ont fréquenté les sites (alors que la prévision établie par le cabinet d’audit Lord Culture établissait une projection de fréquentation à 350 000 visiteurs par an pour les expositions en 2011). Le MuCEM entre dans le cercle des 50 musées les plus visités dans le monde.
    Plus qu’un musée, le MuCEM est, en quelque sorte, un nouvel espace public à Marseille : l’accès aux espaces extérieurs du fort Saint-Jean et du bâtiment imaginé par Rudy Ricciotti est gratuit ; ce qui a engendré, chez les Marseillais, une appropriation immédiate du site. Introduisant par ses passerelles un nouvel axe de cheminement piéton entre les quartiers historiques de la ville (Vieux-Port et Panier) et l’ancienne zone portuaire réaménagée par Euroméditerranée, le MuCEM s’intègre naturellement dans les pratiques quotidiennes de bon nombre d’habitants. Ce libre accès à des espaces jusqu’alors inaccessibles a généré un fort sentiment d’adhésion au musée, d’autant que ces sites ménagent une sorte de mise en scène du rapport entre la ville et la mer, fortement esthétisée, qui suscite la fierté des habitants.
    L’adhésion touristique se révèle également assez forte : le MuCEM fait même partie des motifs de venue à Marseille, ce qui n’était pas escompté. Son ouverture en 2013 fut en effet relayée par une très importante couverture médiatique (plus de 3 000 articles dans la presse nationale et internationale entre juin et décembre), installant durablement le musée dans la carte des lieux culturels incontournables en Europe.
    Le MuCEM s’est classé dès 2014 à la 10e place du prestigieux « palmarès » du Journal des arts. La même année, il recevait le prix du Musée 2015 du Conseil de l’Europe.
    Il jouit aujourd’hui d’un prestige international évident. Et constitue l’un des nouveaux symboles du rayonnement de la métropole marseillaise, de son effervescence culturelle, comme de sa vocation à constituer une interface entre Europe et Méditerranée.

Informations éducatives


Ressources pédagogiques

 
MuCEM - Plaquette de l'offre éducative 2015-2016


Galerie Photos


Renseignements pour les scolaires

Tél: 04 84 35 13 13
Email: scolaire@mucem.org
Web: www.mucem.org/scolaires

Renseignements et Réservations

Tél: 04 84 35 13 13
Email: reservation@mucem.org
Web: www.mucem.org/scolaires


Ouverture / Fermeture

Expositions et espaces extérieurs ouverts tous les jours sauf le mardi, le 25 décembre et le 1er mai.

Le MuCEM est ouvert tous les jours (sauf le mardi) de 11h à 18h jusqu’au 30 avril.

Horaires d’hiver : 11h-18h (2 novembre – 30 avril)
Horaires de printemps : 11h-19h (2 mai – 3 juillet)
Horaires d’été : 10h-20h (4 juillet – 31 août)
Horaires d’automne : 11 h-19 h (1er septembre – 1er novembre)

Nocturne le vendredi jusqu’à 22h (2 mai – 31 octobre)

Dernière entrée dans les salles 45 minutes avant la fermeture des expositions.
Évacuation des salles d’expositions 15 minutes avant la fermeture.

Tarifs

L’accès aux espaces extérieurs et jardins du MuCEM (J4 et fort Saint-Jean) pour les individuels est libre et gratuit dans les horaires d’ouverture du musée.

Tarifs individuels enseignants (Sur présentation du Pass éducation)
– Accès gratuit à l’exposition permanente : La Galerie de la Méditerranée.
– Tarif réduit (5€) pour les expositions temporaires.
– Accès gratuit aux expositions temporaires sur présentation en caisse d’une confirmation de réservation en groupe pour les expositions.

Réservations
Les visites guidées, ateliers ou visites autonomes sont accessibles uniquement sur réservation.
Celle-ci doit intervenir au plus tard 3 semaines à l’avance pour les visites guidées ou ateliers et 1 semaine avant la date d’une visite autonome.
(reservation@mucem.org ou 04 84 35 13 13 de 9h à 18h)

Pour des questions de confort de visite, les groupes sont limités à 30 personnes, accompagnateurs inclus. Si l’effectif est supérieur à cette limite, nous vous conseillons de réserver 2 activités similaires à des horaires rapprochés

Accès

ACCES VISITEURS EN GROUPES
Accueil J4
– de 9h à 11h : accueil au niveau -1, accès par l’escalier situé devant l’entrée du J4
– à partir de 11h : dans le hall du J4

Accueil fort Saint-Jean
– A partir de 11h : cour de la Commande, entrée 201 quai du Port

ACCES VISITEURS INDIVIDUELS
– Entrée basse fort Saint-Jean : 201 quai du Port (à 10min à pied du métro Vieux-Port).
– Entrée Panier : parvis de l’église Saint-Laurent, esplanade de la Tourette.
– Entrée J4 : 7 promenade Robert Laffont (esplanade du J4, à 10min à pied du métro Joliette).
– Entrée auditorium Germaine Tillion après la fermeture des salles d’exposition : accès extérieur du J4.

En métro
– (10 minutes de marche environ) : arrêt Vieux-Port ou Joliette

En tramway
– (10-15 minutes de marche environ) : tram T2 arrêt République/Dames ou Joliette

En bus
– Ligne 82 et 82s (arrêt Littoral Major ou Fort Saint-Jean) – ligne de nuit 582
– Ligne 60 (arrêt Littoral Major ou Fort Saint-Jean)
– Ligne 49 (arrêt Église Saint-Laurent, Littoral Major ou Fort Saint-Jean)

Depuis l’aéroport de Marseille Provence
– Navette express entre l’aéroport et la gare Marseille Saint-Charles.
– Départ des navettes toutes les 15 minutes depuis le MP1 entre les Halls 3-4 et 1.

Depuis la gare Saint-Charles
– Métro direct Vieux-Port ou Joliette (lignes 1 ou 2).

Adresse

Notre Adresse:

MuCEM - 7 Promenade Robert Laffont - 13002 Marseille

GPS:

43.29688262939453, 5.360850811004639

Alors faites un commentaire !

Un avis? Un conseil? Une remarque?
Laissez nous un commentaire.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs marqués d'un * sont obligatoires.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec