Partagez:

Le bâtiment du Second Empire aux Nymphéas : Le bâtiment n’a pas toujours présenté des œuvres d’art. En effet, il fut construit en 1852 afin d’abriter durant l’hiver les orangers décorant le jardin du palais des Tuileries. Les orangers étaient auparavant rentrés sous la grande galerie du Louvre.
Le nouvel édifice voulu par l’empereur Napoléon III est bâti sur la terrasse du jardin bordant la Seine, dite “terrasse du bord de l’eau”, en un temps record de quatre mois sur les plans de l’architecte Firmin Bourgeois (1786-1853). Elle se présente plutôt comme une serre : sa façade sud face au fleuve est vitrée pour recevoir la lumière et la chaleur du soleil. La façade opposée, face à la rue de Rivoli, est presque aveugle afin d’éviter les vents du nord.
Les portes principales sont situées de chaque côté, à l’ouest et à l’est, et reçoivent un décor dessiné par Louis Visconti (1791-1853) architecte en charge des transformations du Louvre. Les portails entourés de colonnes, rappellent le décor du palais des Tuileries. Ils sont surmontés de frontons triangulaires sculptés par Charles Gallois-Poignant, représentant des cornes d’abondance, plantes et épis de maïs en relation avec la destination du lieu.
Après la chute de l’Empire en 1870 et l’incendie du palais des Tuileries en 1871, l’orangerie appartient au Domaine de l’État. Elle abrite encore des orangers ainsi que divers événements : manifestations horticoles, musicales, artistiques, banquets, concours, expositions canines… jusqu’en 1922.
L’installation des Nymphéas : Après la Première Guerre mondiale, un nouveau destin va bousculer radicalement l’Orangerie. En effet, en 1921, l’État affecte le bâtiment au Sous-Secrétariat d’État aux Beaux-Arts avec son pendant le Jeu de Paume bâti en 1862 sur la terrasse bordant la rue de Rivoli. Il s’agit d’y exposer les artistes vivants. C’est alors que Georges Clemenceau (1841-1929), président du Conseil, propose d’installer à l’Orangerie, plutôt que dans la cour du tout nouveau musée Rodin, le grand ensemble des Nymphéas que Claude Monet (1840-1926) est en train de peindre et a offert à l’État. La donation est formalisée en 1922.
Claude Monet s’investit beaucoup dans le projet architectural aux côtés de l’architecte Camille Lefèvre (1876-1946). Ce sont finalement huit panneaux de deux mètres de haut, d’une longueur totale de 91 mètres, qui sont disposés dans deux salles ovales formant le signe de l’infini. Leur orientation est-ouest les place dans la course du soleil et le grand axe parisien qui va de l’Arc de Triomphe au Louvre. On accède aux deux salles successives par un vestibule, qui constitue la transition avec le monde extérieur. Enfin, la lumière naturelle qui provient du plafond plonge le visiteur dans un état de grâce voulu par le peintre.
Le “musée Claude Monet” est inauguré par Clemenceau le 17 mai 1927, quelques mois après la mort de l’artiste. Il est rattaché au musée du Luxembourg, l’ensemble du bâtiment constituant le Musée national de l’Orangerie des Tuileries.
Plus de détails


Actions éducatives

  • Le Musée de l’Orangerie, dans le cadre de l’Education artistique et culturelle, met en place pour les scolaires et les centres de loisirs une importante offre de visites. Celles-ci sont adaptées aux différents niveaux scolaires, de la grande section de maternelle à la terminale, ou en fonction des âges des enfants. La médiation est assurée par les conférenciers de la Réunion des musées nationaux – Grand Palais et également par des artistes-plasticiens.

    Des visites-découverte sont proposées afin d’explorer le musée, son bâtiment, son histoire et aussi les deux ensembles exceptionnels que sont les Nymphéas de Claude Monet et la collection Walter-Guillaume. Des ateliers pédagogiques et de pratique artistique permettent également de compléter l’approche de la peinture impressionniste et de l’art moderne. Pour les collégiens et les lycéens, la visite peut être d’ailleurs l’occasion de découvrir les collections sous un axe plus littéraire ou interdisciplinaire. Des visites thématiques sont enfin pensées et proposées pour approfondir encore plus les aspects techniques et particuliers des collections.

    Retrouvez les dossiers de présentation de l’offre pédagogique du musée de l’Orangerie :
    – Maternelle et primaire
    – Collèges et lycées
    – Centre de loisirs

    => Documents à télécharger


Galerie Photos


Contact service des publics

Tél: 01 44 77 80 07 / 01 44 50 43 00
Web: www.musee-orangerie.fr

Groupes et réservations

Tél: 01 44 77 81 11 (du mardi au vendredi de 10h à 12h et de 14h à 16h)
Pour effectuer une demande de visite, vous devez retourner la fiche de réservation au service des réservations par email.
La fiche doit comporter précisément le thème de votre visite en groupe (titre de l’exposition temporaire, collection permanente, etc.)
Email: reservations@musee-orangerie.fr
Web: www.musee-orangerie.fr


Ouverture / Fermeture

Le musée de l’Orangerie est ouvert de 9h à 18h tous les jours sauf le mardi, le 1er mai, le matin du 14 juillet et le 25 décembre.
Dernières entrées à 17h15
Début de fermeture des salles à 17h45

Tarifs

Entrée plein tarif : 9€
Entrée tarif réduit : 6,50€
Gratuit le 1er dimanche du mois

Gratuité :
-Moins de 18 ans
-18 à 25 ans inclus, ressortissants de l’Union Européenne
-Étudiants (jusqu’à 30 ans) et enseignants des universités et des écoles supérieures d’art
-Enseignants de l’Éducation nationale sur présentation de leur carte nominative « Pass éducation » de l’année en cours

Passeport Musée de l’Orangerie – Musée d’Orsay : 16€
Ce billet combiné est valable 3 mois pour une visite de chacun des musées.

Passeport musée de l’Orangerie – Fondation Claude Monet – Giverny : 18,50€
La maison de Monet est ouverte du 25 mars au 1er novembre 2016.

Activités culturelles
Visites-guidées : 6€ (4,50€ adhérents carte Blanche)
Visites-ateliers : 7€

Accès

Métro
Lignes 1, 8, 12, station Concorde

Bus
Lignes 24, 42, 52, 72, 73, 84, 94, arrêt Concorde

Parcs de stationnement
– Place de la Concorde (angle avenue Gabriel et place de la Concorde)
– Tuileries (38, rue du Mont Thabor)
– Pyramides (15, rue des Pyramides)
– Carrousel du Louvre (accès par l’avenue du Général Lemonnier)

Adresse

Notre Adresse:

Musée de l'Orangerie - Jardin des Tuileries - Place de la Concorde - 75001 Paris

GPS:

48.8637784, 2.322675000000004

Alors faites un commentaire !

Un avis? Un conseil? Une remarque?
Laissez nous un commentaire.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs marqués d'un * sont obligatoires.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec