Récit : Exercices de style – Raymond Queneau

 

Récit

Exercices de style – Raymond Queneau


>>> Ressources pédagogiques à imprimer <<<

Exercices de style

Exercices de style est l’un des ouvrages les plus célèbres de l’écrivain français Raymond Queneau. Paru en 1947, ce livre singulier raconte 99 fois la même histoire, de 99 façons différentes.

L’histoire elle-même tient en quelques mots. Le narrateur rencontre dans un bus un jeune homme au long cou, coiffé d’un chapeau mou orné d’une tresse tenant lieu de ruban. Ce quidam échange quelques mots assez vifs avec un autre voyageur, puis va s’asseoir à une autre place. Un peu plus tard, le narrateur revoit le même jeune homme cour de Rome devant la gare Saint-Lazare en train de discuter avec un ami qui lui conseille d’ajuster (ou d’ajouter) un bouton de son pardessus.


Résumé

A l’heure de pointe, le narrateur se trouve dans un bus. Il aperçoit un homme au long cou qui se fait bousculer, proteste puis s’assoit. Plus tard, le narrateur retrouve le même homme à qui quelqu’un conseille d’ajouter un bouton à son pardessus.


Exemples de réécriture

Voici quelques unes des contraintes auxquelles se soumet Raymond Queneau ainsi que des exemples.

Des réécritures poétiques comme :
-Alexandrins : Raymond Queneau réécrit l’histoire en alexandrins, des vers de 12 syllabes. Bien entendu, il y ajoute des rimes en alternant rimes masculines et rimes féminines.

Des jeux en rapport avec les figures de style comme :
-Homophones : Moment de plaisir garanti, alors que Raymond Queneau réécrit son texte exclusivement à l’aide d’homophones ! On est obligé de lire à haute voix pour comprendre l’histoire. C’est la génération texto avant l’heure !

Des jeux en rapport avec les 5 sens comme :
Gastronomique : une histoire remplie de termes et de métaphores culinaires : un régal !

Un changement au niveau du type de texte comme :
-Philosophique : Raymond Queneau transforme son histoire en réflexion philosophique.
-Télégraphique : Raymond Queneau résume l’histoire en un télégramme.

Des jeux de temps comme :
-Passé simple : texte réécrit au passé simple.

Des contraintes sur la forme du texte comme :
-Noms propres : Raymond Queneau introduit le maximum de noms propres dans son histoire.
-Rétrograde : réécriture de l’histoire de la fin au début.

Des contraintes sur le type de narrateur comme :
-Paysan : L’histoire est racontée dans un langage paysan.


Raymond Queneau (1903-1976)

Il est l’un des co-fondateurs de l’Oulipo, en 1960, avec François Le Lionnais. Né au Havre en 1903 (« Ma mère était mercière et mon père mercier / Ils trépignaient de joie »), Queneau rencontre le surréalisme en 1924 ; il participe à toutes les activités du groupe avant de rompre en 1929 avec André Breton.

Assidu aux cours d’Alexandre Kojève sur Hegel, il effectue des recherches sur les « fous littéraires », et son intérêt pour les mathématiques s’approfondit (il entrera en 1948 à la Société mathématique de France).

Le Chiendent, publié en1933, explore déjà le langage, et, au delà d’une construction romanesque complexe, interroge, non sans pudeur, le sens de la vie. Les romans suivants s’enracinent dans son expérience personnelle, comme une suite donnée à une psychanalyse commencée en 1932. Son œuvre, d’abord pessimiste, se teinte peu à peu d’un humour savant : Pierrot mon ami (1943) montre un Pierrot, sorte de double de Queneau détaché et naïf, qui annonce le Valentin Brû du Dimanche de la vie (1952).

Avec les Exercices de style (1947) vient le succès populaire. Il entre en 1950 à l’académie Goncourt et au Collège de pataphysique, où il aura le titre de Transcendant Satrape.

Il dirige la rédaction de l’Encyclopédie de la Pléiade, etZazie dans le métro, publié en 1959 lui apporte la notoriété.

Il fonde avec François Le Lionnais l’Oulipo en 1960, s’intéresse aux œuvres « potentielles » dont les Cent mille milliards de poèmes restent le meilleur exemple.

Son souci de la forme, les structures narratives, parfois cachées, sont au cœur de son œuvre, comme il le révèle dans ses Entretiens avec Georges Charbonnier (1962).

Sa dernière œuvre publiée, Morale élémentaire, présente une forme fixe nouvelle que les oulipiens reprendront souvent.


Galerie vidéos YouTube

  • Ajoutée le 15 oct. 2014
    Pièce mise en scène chez Comedia Dell’Essec pour la saison 2015 par Louise B. : Les Exercices de Style de Raymond Queneau
     
    Licence YouTube standard © Comedia dell’Essec


>>> Ressources pédagogiques à imprimer <<<