Récit – Le paradis des chats – Emile Zola

 

Récit

Le paradis des chats – Emile Zola


>>> Ressources pédagogiques à imprimer <<<

Résumé

Tout commence lorsque l’auteur raconte avoir hérité du chat de sa tante un soir, chat qui décide un soir de lui raconter l’aventure qui fut la sienne lors d’une journée où il s’ennuyait.

Le narrateur chat raconte en effet qu’il vivait chez cette femme et qu’il s’ennuyait ferme. Dormir sur des coussins toute la journée et être nourri avec de la bonne viande sans fournir le moindre effort, il en avait assez. Un jour, le chat décide donc d’aller vivre la vie palpitante dont il rêve. Pour ce faire, il s’enfuit et rejoint un groupe de chats errants avec qui il conte bien vivre l’aventure de sa vie.

Toute la journée, le chat d’intérieur profite de sa liberté conquise. Crapahuter sur les toits de la ville, courir par les rues, faire de l’exercice et découvrir la vie d’un “vrai” chat… Une vie comme le chat en rêvait ! Oui mais voilà qu’il commence à avoir faim et qu’un homme se met à le pourchasser avec son filet ! Cette vie de chat errant serait-elle aussi idyllique ?


L’Auteur

Émile Zola est un écrivain et journaliste français, né le 2 avril 1840 à Paris, où il est mort le 29 septembre 1902. Considéré comme le chef de file du naturalisme, c’est l’un des romanciers français les plus populaires, les plus publiés, traduits et commentés au monde. Ses romans ont connu de très nombreuses adaptations au cinéma et à la télévision.

Sa vie et son œuvre ont fait l’objet de nombreuses études historiques. Sur le plan littéraire, il est principalement connu pour Les Rougon-Macquart, fresque romanesque en vingt volumes dépeignant la société française sous le Second Empire et qui met en scène la trajectoire de la famille des Rougon-Macquart, à travers ses différentes générations et dont chacun des représentants d’une époque et d’une génération particulière fait l’objet d’un roman.

Les dernières années de sa vie sont marquées par son engagement dans l’affaire Dreyfus avec la publication en janvier 1898, dans le quotidien L’Aurore, de l’article intitulé « J’accuse » qui lui a valu un procès pour diffamation et un exil à Londres la même année.


Galerie Photos


>>> Ressources pédagogiques à imprimer <<<